Fanny Rey dans le sérail des femmes étoilées Michelin

Fanny Rey femme chef étoilée
© Sébastien Aublanc

Début février 2017, Fanny Rey gagnait sa première étoile à l’Auberge de Saint Rémy. Elle compte maintenant parmi les très rares femmes chefs dont le travail est reconnu par le guide Michelin et reste la seule femme étoilée de l’édition 2017.

 

Fanny Rey femme chef étoilée

 

La belle équipe 

Inutile d’aller jusqu’à Saint-Rémy de Provence pour découvrir le visage de Fanny Rey. Son joli minois a été révélé par Top Chef, saison 2 en 2011 à la France entière.

Il s’agit maintenant de goûter sa cuisine. Cuisine qu’elle concocte dans l’établissement qu’elle possède avec son compagnon, Jonathan Wahid, l’Auberge de Saint Rémy. Fanny gère la partie salée, Jonathan, champion de France des desserts en 2005, et frère de Sylvestre Wahid, la partie douceurs. Leur association fait des merveilles, preuve en est, cette première étoile.

 

Fanny Rey femme chef étoilée

 

L’Auberge de Saint Rémy

Depuis juillet 2012, Fanny Rey a ouvert son auberge baptisée « l’Auberge de Saint Rémy » à Saint-Rémy de Provence. Selon l’inspecteur du guide le travail de Fanny Rey est « une savoureuse cuisine du marché, mettant en valeur les produits des Alpilles ».

A 35 ans, Fanny Rey obtient sa première étoile et entre ainsi dans le monde très fermé des femmes chefs étoilées Michelin. « C’est une histoire de famille et la bataille de toute une équipe. Je suis fière d’eux. »

Distinction qu’elle partage avec son équipe, sa brigade que l’on voit travailler derrière les vitres de la cuisine. L’effervescence d’une ruche dans laquelle chacun maîtrise son rôle à la perfection.

 

 

Fanny Rey femme chef étoilée

 

Fanny Rey

Avant de reprendre les rênes de cet établissement, la chef a fait ses classes dans de grands restaurants français, également étoilés, tels que Les Fermes de Marie à Megève, L’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence ou encore le Ritz, à Paris.

 

Fanny Rey femme chef étoilée

 

Fanny Rey travaille essentiellement avec de petits producteurs locaux chez qui elle sélectionne les meilleurs produits. Sa cuisine est de saison et varie au gré des arrivées du marché.

Les produits des Alpilles sont mis en avant dans la cuisine de cette bourguignonne tombée amoureuse de la région du Lubéron. Mais c’est aussi la mer qu’elle célèbre. Poissons et crustacées se font la part belle à la carte et la pousse à créer et se renouveler sans cesse.

 

Fanny Rey femme chef étoilée

 

Parmi les plats que l’on trouve à la carte, le foie gras fermier et les Saint-Jacques « Pinces à linges », sans oublier le Rouget Barbet de Méditerranée. Mais il ne faut surtout pas faire l’impasse sur les desserts, aussi beaux que bons, du pur bonheur.

 

Fanny Rey femme chef étoilée

 

Liste des femmes chefs étoilées par le Michelin en France (édition 2017)

Anne-Sophie Pic (3* à Valence et 1* à Paris)

Sabrina Chaumet (1* à Tréguier – Restaurant Aigue Marine)

Caroline Alonso (1* avec son mari à Sérignan du Comtat – Le Pré du Moulin)

Andrée Rosier (1* avec son mari à Biarritz – Les Rosiers)

Julia Sedefdjian (1* à Paris – Les Fables de La Fontaine)

Fabienne Eymard (1* à Paris – Benoît)

Stéphanie Le Quellec (1* à Paris – La Scène)

Hélène Darroze (1* à Paris)

Reine Sammut (1* à Cadenet – Auberge de La Fenière)

Anne Majourel (1* à Sète – La Coquerie)

Adeline Grattard (1* à Paris – Yam’Tcha)

Shannon Frannais (1* à Briançon – Le Pêché Gourmand)

Lydia Egloff (1* à Stiring-Wendell – La Bonne Auberge)

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Début février 2017, Fanny Rey gagnait sa première étoile à l’Auberge de Saint Rémy. Elle compte maintenant parmi les très rares...
" />