Les vins blancs du Médoc renaissance d’une tradition

Les vins blancs du Médoc
Château Cos d'Estournel

Le Médoc serait, d’après Michel Bettane, le laboratoire du vin blanc de Bordeaux. Qui l’eut cru ? tant ce terroir est réputé pour ses vins rouges qui ont fait sa renommée mondiale. Mais c’est vite oublier la longue tradition de blanc de la presqu’île médullienne. Une tradition en plein renouveau, avec quelques pépites méconnues situées sur le terroir de Listrac, le meilleur terroir de blancs du Médoc.

 

Les vins blancs du Médoc
Chais du Château Fourcas Hostens

 

Des blancs chez les rouges

Faire du blanc en Médoc, c’est appartenir à un cercle très fermé de producteurs qui osent remettre au goût du jour une réputation, malheureusement oubliée, de bons faiseurs de vins blancs.

Un cercle restreint et contraint.  Car la réglementation leur interdit de bénéficier de l’appellation Médoc pour leur vins blancs produits en Médoc.

Par définition le Médoc est un vin rouge et son blanc se retrouve en appellation Bordeaux.

 

 

Le Médoc

Le vignoble du Médoc s’étend sur la rive gauche de la Gironde, de Saint-Vivien-de-Médoc au Nord et jusqu’à Bordeaux au Sud. Réputé pour ses vins rouges, il comprend deux AOC régionales (Médoc et Haut-Médoc) et 6 AOC communales (Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Listrac, Moulis et Margaux).

Son sol graveleux sur des bases argilo-calcaire en fait un terroir extrêmement propice pour la vigne et pour les grands vins blancs.

« Seuls les placages calcaires et argilo-calcaires, qu’il y en a dans le Médoc, permettent de faire du blanc qui exprime un terroir de blanc. » Denis Dubourdieu.

Les principaux cépages blancs du Médoc sont le Sauvignon (cépage historique), le Sémillon et la Muscadelle.

 

Les vins blancs du Médoc

 

Les blancs des grands crus classés du médoc

Onze crus classés en 1855 réservent une parcelle de leurs prestigieux vignobles aux vins blancs et produisent les blancs suivants.

  • Pavillon Blanc de Château Margaux (Premier Cru, Margaux)
  • Aile d’Argent, le blanc de Mouton Rothschild (Premier Cru, Pauillac)
  • Cos d’Estournel Blanc (Deuxième Cru, Saint-Estèphe)
  • Alto de Cantenac Brown (Troisième Cru, Margaux)
  • Les Arums de Lagrange (Troisième Cru, Saint-Julien)
  • Le vin blanc de Palmer (Troisième Cru, Margaux)
  • Le Blanc du Château Prieuré Lichine (Quatrième Cru, Margaux)
  • Château La Tour Carnet Blanc (Quatrième Cru, Haut-Médoc)
  • Caillou Blanc de Château Talbot (Quatrième Cru, Saint-Julien)
  • Le Blanc de Lynch Bages (Cinquième Cru, Pauillac)
  • Le Tertre Blanc (Cinquième Cru Margaux)

 

Les vins blancs du Médoc

 

Les plus discrets

Deux appellations mitoyennes culminent dans le Médoc : Listrac et Moulis. Elles comptent un certain nombre d’ex Crus Bourgeois qui se remettent à cultiver des cépages blancs. Les vins blancs produits sont font l’unanimité des dégustateurs professionnels.

A Listrac

  • Le Merle Blanc de Château Clarke
  • Le Cygne du Château Fonréaud
  • La Mouette de Lestage
  • L’Aile de Liouner
  • Le Blanc de Saransot Dupré
  • Château Fourcas Dupré Grand vin Blanc
  • Château Fourcas Hostens Blanc

 

A Moulis

  • La Dame de Maucaillou
  • Le Blanc de Chasse Spleen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Médoc serait, d’après Michel Bettane, le laboratoire du vin blanc de Bordeaux. Qui l’eut cru ? tant ce terroir est réputé...
" />