Château Clément Pichon millésime 2015, une exception médocaine

Château Clément Pichon millésime 2015

Sous l’impulsion de Clément Fayat, la renaissance de ce domaine est consacrée en 2003 par le classement officiel des Crus Bourgeois du Médoc qui attribue au Château Clément-Pichon le rang de Cru Bourgeois Supérieur. Son millésime 2015 rient ses promesses avec une belle longueur, et une finale très juteuse.

 

Château Clément Pichon millésime 2015

 

Un château aux portes du Médoc

Aux portes de Bordeaux et du Médoc, l’histoire du château Clément Pichon remonte au XIVe siècle. De 1659 à 1875, le château appartient à la famille Pichon, reconnue pour le rôle prépondérant qu’elle a joué dans l’histoire de Bordeaux. Son influence lui valut d’étroites relations avec la Royauté : Louis XIV y fut invité à plusieurs reprises pour des parties de chasse. A cette époque, le domaine dépasse les 1000 hectares.

La famille Durand-Dassier acquiert la propriété en 1875 ; elle développe le vignoble et fait reconstruire un édifice hors-norme en 1879. C’est l’architecte Michel-Louis Garros, connu pour son utilisation éclectique des styles anciens, qui édifie la demeure d’inspiration néo-Renaissance. Cette imposante architecture, qui tire sa beauté de ses détails, rappelle celle des châteaux de la Loire.

Clément Fayat en fait l’acquisition en 1976. Homme visionnaire, il entreprend alors la restructuration du vignoble dès 1979 ; en 1983, le domaine compte 25 hectares. En souvenir de la famille Pichon, le château est rebaptisé Château « Clément Pichon » en 1985. La renaissance de ce domaine est consacrée en 2003 par le classement officiel des Crus Bourgeois du Médoc qui attribue au Château Clément-Pichon le rang de Cru Bourgeois Supérieur.

 

 

Château Clément Pichon millésime 2015

 

Le Château Clément-Pichon millésime 2015

Le Château Clément-Pichon 2015, Cru Bourgeois en Haut-Médoc, est le résultat d’un assemblage de 85% Merlot, 10% Cabernet Sauvignon et 5% Cabernet Franc. Un important programme de restructuration est adopté depuis 2008, avec un matériel végétal adapté aux sous-sols redécouverts. Les vignes sont âgées d’environ 25 ans.

Les vendanges mécaniques ou manuelles (selon les parcelles) se sont déroulées du 21 septembre au 30 septembre pour les Merlots, et le 7 octobre pour les Cabernets. Le vin est ensuite vinifié en cuves inox thermorégulées, la macération a duré entre 25 et 30 jours. Le vin a ensuite été élevé pendant 12 mois en barriques de chêne français (40% en barriques neuves – 40% en barrique d’un vin et 20% en cuve inox).

Le Château Clément-Pichon 2015 dévoile une robe d’un violet sombre. Au nez, cette cuvée présente un bouquet expressif révélant des notes de fruit rouge intense. Le Château Clément-Pichon 2015 s’ouvre sur des arômes de fruits rouges généreux. Les tanins sont soyeux et bien fondus. C’est un vin qui offre une belle longueur, et une finale très juteuse.

 

Le Château Clément-Pichon 2015, Cru Bourgeois Haut-Médoc est en vente chez les meilleurs cavistes

au prix moyen de 20€.

 

 

Château Clément Pichon millésime 2015

 

Le vignoble

Le terroir est constitué de sables et graves sèches, et d’argiles en sous-sol par endroits. L’encépagement de Clément-Pichon présente une particularité inédite avec son importante majorité de Merlot (85%), complétés par 10% de Cabernet Sauvignon et par 5% de Cabernet Franc.

La densité de plantation est de 6900 pieds à l’hectare. Un mode de culture traditionnel est mis en place avec enherbement naturel un rang sur deux en fonction de la vigueur de la vigne. La taille est effectuée en guyot simple et/ou double avec effeuillage.

 

Château Clément Pichon millésime 2015

 

Vinification

Dans le chai aux cuves en inox thermo-régulées, les pratiques sont identiques à celles menées pour les autres domaines des Vignobles Clément Fayat. La philosophie d’élaboration de ce vin au style fruité et rapidement accessible repose sur le respect des spécificités du terroir et sur un souci constant d’adaptation aux caractéristiques du millésime. Les macérations sont relativement longues (25 à 30 jours). Le vin est élevé environ 12 mois en barriques de chêne français, renouvelées par tiers tous les ans.

C’est l’œnologue Bordelais Michel Rolland qui accompagne la propriété depuis 40 ans.

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sous l’impulsion de Clément Fayat, la renaissance de ce domaine est consacrée en 2003 par le classement officiel des Crus...
" />