OKA, le chef brésilien Raphaël Régo ferme son restaurant

Raphaël Régo ferme OKA

Chef passionné, Raphaël Régo ferme OKA, son restaurant à la gastronomie franco-brésilienne ouvert en juin dernier. Retour sur un parcours peu banal. 

Après avoir découvert la gastronomie en Australie il y a plus de 10 ans, le jeune chef brésilien s’installe en France pour parfaire son apprentissage à Ferrandi. Il rejoint ensuite les cuisines de Taillevent et de Joël Robuchon avant de vouloir ouvrir lui-même sa table.

Raphaël Régo ferme OKA

Né en 2014, OKA existe d’abord dans le 9ème arrondissement. Mais faute de place, le chef décide de déménager dans le Vème arrondissement. Hélas, les travaux s’éternisent et la nouvelle version d’OKA ouvre ses portes avec quatorze mois de retard.

Raphaël Régo ferme OKA

Point de repos pour le chef qui en profite pour filer au Brésil et créer sa société d’exportation et ainsi s’assurer d’avoir des produits brésiliens d’une qualité rare à Paris.

Cependant, malgré le talent indéniable du chef, OKA subi le vide financier des mois de travaux et Raphaël Régo se voit contraint d’abandonner comme il l’explique dans une lettre.

 » J’ai donc été contraint en août de fermer. Depuis, chaque jour j’essaye de trouver une solution. Cette fois-ci, je suis sûr que le « Jeitinho brasileiro »  ne marchera pas.

Au moment même où j’écris ces quelques mots, un film passe dans ma tête, de tout ce que ma famille et moi-même avons dû supporter et surmonter pour y arriver. J’y ai cru. Malheureusement, cela ne suffit pas. Aujourd’hui mon devoir est de continuer à respecter mes engagements et surtout prendre soin de ma famille. C’est dans des moments difficiles comme celui que je traverse, qu’on comprend les vraies valeurs que la vie a à nous offrir.

Cette décision a été prise en famille, car je suis sûr que c’est avec la force des miens que je vais surmonter tout cela. Je remercie tous ceux qui nous ont soutenu et qui sont restés fidèles à Oka. Mon grand-père me disait toujours, qu’il faut toujours se battre pour y arriver, qu’on a rien sans rien.

J’ai rêvé et je veux continuer à rêver.

Je vous donne désormais rendez-vous dans mes 2 restaurants Maloka Fogo e Brasa & Maloka Alma Brasileira » 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chef passionné, Raphaël Régo ferme OKA, son restaurant à la gastronomie franco-brésilienne ouvert en juin dernier. Retour sur un parcours peu...
" />