Finale du Concours Olivier Roellinger 2017, pour la préservation des ressources de la mer

Concours Olivier Roellinger 2017

Une recette gastronomique préparée en 2h30, une autre maison en 30 min et un feu de questions sur la provenance, les stocks, la saison des ingrédients choisis dans les recettes, telles étaient les 3 épreuves au cours desquelles les candidats du Concours Roellinger 2017 ont dû se démarquer. 

Organisé à l’Unesco, la remise des prix s’est déroulée en la présence du parrain Olivier Roellinger, du chef de l’Epi Dupin et président d’Ethic Ocean François Pasteau et d’officiels comme Miguel Pena Castellot de la commission européenne, Ludovic Shultz du ministère de la transition écologique et solidaire. 

Concours Olivier Roellinger 2017
Sébastien Rath, gagnant à gauche sur la photo

Sébastien Rath, gérant chef cuisinier de l’Atelier Gourmand à Alès, a remporté cette 6ème édition pour les professionnels avec un cannelloni à l’encre de seiche, truite des fumades, risotto végét’algues pour son plat gastronomique et sa mousseline de truite, polenta d’herbes pour la recette maison.

Côté étudiants, c’est Briac Le Roy, en BTS en alternance au Lycée hôtelier de La Rochelle, qui a séduit le jury avec une recette gastronomique de tacaud et couteaux en deux façons, primeurs de terre et mer, et la recette maison de taucaud à la meunière exotique, risotto de céleri et beurre rouge.

Grâce à la philosophie originale de ce concours, les jeunes donnent une signification supplémentaire à leur métier : agir au quotidien pour la préservation des ressources de la mer. Les candidats montrent que la cuisine peut être aussi durable que savoureuse. C’est un plaisir de constater que la nouvelle génération est très réceptive à ces messages.

Olivier Roellinger

Laisser un commentaire